Beauté
16,00

«Dans le chaos actuel, le narrateur de ce roman est amoureux de Lisa, une jeune pianiste grecque exceptionnelle. C’est la beauté.» Philippe Sollers.
«Dans le chaos actuel, le narrateur de ce roman est amoureux de Lisa, une jeune pianiste grecque exceptionnelle. C'est la beauté.»


Adolphe a disparu
12,00

«Elle m’a brusquement quitté un jeudi soir. Je ne m’y attendais pas. Autour de moi, tout s’est écroulé, les murs, le ciel et mes pensées. Et puis il y a eu ce coup de fil de ma mère. En sanglots, elle m’explique qu’Adolphe, un vieux chat asthmatique, a disparu au beau milieu du bois de Boulogne. Et alors ? Elle me supplie de l’aider à le retrouver. En temps normal, j’aurais refusé. Mais je n’en avais pas la force ; c’est ainsi que l’aventure a commencé…»
Éric Metzger est né en 1984. Il vit et travaille à Paris. Adolphe a disparu est son deuxième roman.


Ecorces

Gloubokii, Xavier

Liana Levi

17,00

Ahmed est le shérif d’un comté blotti au pied d’une forêt profonde
que menace la multiplication des scieries. Ici, tout le monde semble s’en
accommoder, sauf une bande d’illuminés déguisés en arbres. Ils campent dans les champs des fermiers, organisent en ville des happenings spectaculaires pour rallier les néo-ruraux à leur cause. Ahmed et ses adjoints sont chargés de les déloger. Quelque chose semble s’être détraqué depuis leur arrivée.
Est-ce leur présence ou la chaleur brûlante de l’été ? La belle Maria et son fils sont plus distants que jamais. La forêt recrache en lisière les dépouilles d’animaux mutilés. Et lorsqu’on s’en approche, des yeux semblent vous épier. Traçant sa piste au plus profond des taillis, Ahmed tentera d’y voir clair. Mais dans les bois si denses, la lumière peine à se frayer un chemin.
Un roman original et percutant qui réveille la part de mystère et de
sauvagerie qui sommeille en chacun de nous ainsi qu’un sentiment enfoui
d’appartenance à la nature.


Petite fleur (jamais ne meurt)
13,00

Quand José perd son travail, le fragile équilibre de son existence se brise en mille morceaux. Guillermo, son voisin, homme charismatique à qui tout réussit, lui propose un jour de passer chez lui afin de faire plus ample connaissance. Les deux hommes sympathisent et boivent du bon vin en écoutant du jazz. Mais ce qui avait commencé comme une soirée tout à fait amicale tourne au bain de sang : lorsque José entend Petite Fleur, standard de Sidney Bechet, il est pris d’une irrépressible envie d’assassiner son nouvel ami. Pourtant, le lendemain, à la stupeur de José, Guillermo passe devant sa fenêtre en sifflotant, plus éclatant de santé que jamais… Comme si l’accès de folie de la veille n’avait pas eu lieu.
Mêlant réalisme magique et ironie borgésienne, Petite fleur (jamais ne meurt) est un roman incroyablement jouissif, écrit par un petit génie des lettres argentines, Iosi Havilio, né à Buenos Aires en 1974.


Un paria des îles
12,00

Encouragé à poursuivre sa carrière littéraire après son premier livre, La Folie Almayer, Joseph Conrad, dans Un paria des îles, reprend le même lieu et les mêmes personnages, mais quinze ans plus tôt. Continuant à remonter le temps, il les rajeunira encore dans un troisième roman, La Rescousse.Le livre paraît en en 1896. C'est l'histoire nocturne, ténébreuse, d'un homme qui a failli, Willems, et que son maître, le célèbre capitaine Lingard, condamne à rester captif de la forêt équatoriale, à une cinquantaine de kilomètres de la mer. Willems est littéralement englouti par la forêt, par l'amour dévorant d'une femme indigène, Aïssa, et par son propre chaos intérieur. Dans ses efforts pour survivre, il va faire le malheur de son rival Almayer, et provoquer par trahison l'arrivée et l'installation des Arabes dans ce comptoir situé sur le fleuve, dont l'accès était jusque-là un secret.
Encouragé à poursuivre sa carrière littéraire après son premier livre, La Folie Almayer, Joseph Conrad, dans Un paria des îles, reprend le même lieu et les mêmes personnages, mais quinze ans plus tôt.