Les nouveautés de février 2017

SF & Fantasy

THEATRE DES DIEUX

Au Diable Vauvert

27,00

Voici l’histoire de M. Francisco Fabrigas – explorateur, philosophe, physicien hérétique – qui embarque à bord d’un vaisseau plein d’enfants pour un voyage terrifiant vers une autre dimension, assisté par un capitaine juvénile, un brave garçon sourd, une fillette aveugle et futée, et une botaniste sensuelle, tous poursuivis par le pape de l’univers et un magnétiseur coquet.

Sombres complots, cultes démoniaques, jungles meurtrières, pagaille quantique, la naissance de la Création, la mort du Temps, et une créature nommée Sweety : tout cela et plus encore derrière le voile de la réalité.


Alice automatique

Noon, Jeff

La Volte

18,00

Le troisième tome d'Alice au pays des merveilles ? Pas si simple, c'est du Jeff Noon. Les champignons de Lewis Carroll rencontrent les plumes de l'univers de Vurt dans un conte de fée futuriste. Alice se lance à la poursuite de son perroquet dans les entrailles d'une horloge et se retrouve en 1998, à Manchester. Elle y rencontre des boarocrates, des anagrammes et un certain monsieur Dodgson. Les habitants sont mi-hommes, mi-animaux. Naturellement. Accompagnée de Celia, sa poupée devenue petite fille automatique, Alice doit retrouver les pièces qui manquent à son puzzle, résoudre une série de meurtres et comprendre à quoi servent les points de suspension, tout cela avant deux heures de l'après-midi, 138 ans plus tôt.
Comme toujours chez Jeff Noon, Alice Automatique joue avec le langage (et le fait voler en éclats de miroir), avec la musique (on croise Miles Davis et Jimi Hendrix). C'est le troisième volume publié par Noon dans l'univers de Vurt, et les plumes du perroquet Whippoorwill colorent bien sûr les autres romans. Noon s'amuse à enchaîner les jeux de mots acrobatiques (« Fais comme tu peux, comme tu veux, l'important est que ça coule », dit-il à sa traductrice) et se délecte du nonsense dans une truite (une troisième suite ?) où la fidélité à Carroll se mêle d'hommage, de pastiche et d'une joie communicative.


Les Geôliers

Il y a quinze ans, Debbie Fevertown s’échappait de Dipton après avoir tué sans pitié son mari et ses deux fils. Aujourd’hui, Jillian Caine est engagée par le réalisateur Dieter Jürgen pour écrire le scénario d’un biopic retraçant la vie de la meurtrière. Jill rencontre des gens qui ont connu Debbie et ont partagé son quotidien, se rend sur les lieux du crime et découvre que la réalité n’est peut-être pas celle que les médias ont décrite à l’époque. Quels mystères recèle l’étrange ville de Dipton ? Que cache ce culte insolite dédié aux arbres ? Et qui sont ces mystérieux gardiens que l’on nomme - à voix basse - les Geôliers ? Avec Les Geôliers, Serge Brussolo renoue avec le thriller fantastique et nous offre un roman sous haute tension qui se lit d’une traite. Un retour gagnant !
Avec Les Geôliers, Serge Brussolo renoue avec le thriller fantastique et nous offre un roman sous haute tension qui se lit d’une traite. Un retour gagnant !


CERES ET VESTA
8,90

Cérès d'un côté, Vesta de l'autre. Deux astéroïdes colonisés par l'homme, deux mondes clos interdépendants qui échangent ce dont l'autre est dépourvu - glace contre roche. Jusqu'à ce que sur Vesta, l'idée d'un apartheid ciblé se répande, relayée par la classe politique. La résistance s'organise afin de défendre les Sivadier, cible d'un ostracisme croissant, mais la situation n'est bientôt plus tenable : les Sivadier fuient Vesta comme ils peuvent et se réfugient sur Cérès. Or les dirigeants de Vesta voient d'un très mauvais oeil cet accueil réservé par l'astéroïde voisin à ceux qu'ils considèrent, au mieux, comme des traîtres... Et Vesta de placer alors Cérès face à un choix impossible, une horreur cornélienne qu'il faudra pourtant bien assumer...

« Greg Egan est l'auteur de science-fiction le plus important du XXIe siècle. »
Stephen Baxter

Cérès et Vesta a été finaliste des prix Sturgeon et Hugo 2015.


La tour sombre T1, Le Pistolero

Le Pistolero

J'ai Lu

8,00

La tour sombre

1. Le Pistolero suivi de « Les petites soeurs d'Élurie »

Roland de Gilead, dernier justicier et aventurier d'un monde dont il cherche à inverser la destruction programmée, doit arracher au sorcier vêtu de noir les secrets qui le mèneront vers la Tour Sombre, à la croisée de tous les temps et de tous les lieux..
.
« L'homme en noir fuyait à travers le désert, et le Pistolero le suivait... »