Monstre Loup et Maître Miam

Boyington, Mei

Alice

12,00

Tous les animaux ont déserté la forêt, lassés de servir de pitance au loup affamé.
Miam le lapin croyait trouver la tranquillité, mais les animaux sont trop nombreux et obligés de à
vivre les uns sur les autres dans des terriers toujours plus petits. Et que dire de la nourriture, jamais
variée, toujours dégoûtante. Miam, qui est un fin gourmet, craque et vole une carotte sur un étal. Le
marchand est furieux. Le lapin est obligé de fuir… dans la forêt où le loup, presque mort de faim, est
ravi de le retrouver. Quoique… Miam sent vraiment très très mauvais.
Mais cela suffira-t-il pour décourager le loup et éviter de finir en civet ?


Malphas 1. Le Cas des casiers carnassiers
19,00

Je m’appelle Julien Sarkozy. Oui, oui, je me prénomme bien Julien ! Professeur de littérature, j’étais fin prêt il y a quelques jours pour ma première session au cégep de Malphas. Le directeur pédagogique, Rupert Archlax, m’avait annoncé que j’aurais trois groupes dans le cours 102. Comme c’est celui qui se donne pendant la session d’hiver et que nous étions en août, j’avais tout de suite compris que mes élèves seraient ceux qui avaient coulé le cours à la dernière session.
Pour un professeur qui a quatorze années d’ancienneté – les trois premières à Montréal, les autres à Drummondville –, ce n’est pas la situation rêvée. Mais je ne me suis pas plaint : après ce qui est arrivé l’an dernier, je… Enfin, disons que j’étais simplement heureux de pouvoir continuer à enseigner et que le cégep (collège) de Malphas, qui est si reculé que même Internet haute vitesse n’est pas encore rendu ici, représentait ma dernière chance !
Et puis, comme je venais de vivre un divorce pénible, je croyais que l’éloignement et le calme allaient m’être bénéfiques. Mais j’ai vite déchanté en ce qui concerne le calme, car Malphas n’est vraiment pas un cégep (collège) comme les autres. Tellement que j’en suis à me demander combien il me restera d’étudiants en vie à la fin de la session…


100 questions stupides mais pas si bêtes

Frattini Stephane

De la Martinière jeunesse

13,90

Pourquoi les femmes ouvrent la bouche en se maquillant les yeux ? Pourquoi dit-on bâbord et tribord sur un bateau, et pas gauche et droite ? Pourquoi les sorcières chevauchent-elles un balai ? Pourquoi a-t-on une bosse quand on se cogne ? Pourquoi la langue colle-t-elle sur un glaçon ? Pourquoi les insectes se jettent-ils sur les lampes allumées ? etc... Stupides comme questions n'est-ce pas? Pourtant, toutes ces questions si évidentes ne sont pourtant pas si bêtes dans le fond ! Stéphane Frattini s'emploie à donner du sens à toutes les questions stupides auxquelles nous n'avons pourtant pas toujours de réponses. Il y apporte des réponses tantôt drôles, sérieuses, tantôt plus anecdotiques.


La Vache de la brique de lait

Adriansen, Sophie

Frimousse

10,00

Dans cet ouvrage de la taille d'une brique de lait, le lecteur s'inquiète…
Il y a une vache dans la brique de lait.
Alors attention avec les ciseaux, quand on entame une brique…
Et pourquoi ce silence ? Pas un meuglement.
Et puis, c'est tout noir à l'intérieur.
Maman fait un régime. la brique est différente. Les vaches sont sûrement plus petites à l'intérieur…
Que deviennent toutes les vaches des briques ?
Si ça se trouve toutes les petites vaches se retrouvent à la poubelle ?…ou dans ma boite à meuh…?
Bref, c'est sûr, on est pas au bout de nos surprises.


Zodiaque / Méfiez-vous du 13e signe

Russell, Romina

Michel Lafon Po

7,00