Mathilde A.

par (Libraire)
13 juin 2022

Pétillant, lumineux, page turner et, surtout, désopilant, "A un cheveu" est une injection d'enthousiasme et de confiance en soi.

Portée par son honnêteté et son naturel solaire (dont elle a peu conscience), Emma narre en live sa vie de lycéenne ponctuée par moult sujets marquants, à commencer par sa maladie, l'alopécie (peu connue et qui touche pourtant 16 à 20 % des femmes !).
Elle nous parle alors de harcèlement scolaire, de l'impact de la féminité conventionnelle (dans laquelle elle ne se reconnaît pas), de sa « précieuse », de sa déconstruction, de sa reconstruction, d'amitié toxique et de respect. Respect qui devient le maître mot du roman, alors qu'elle est également confrontée aux problèmes de ses ami.e.s et à d'autres erreurs de société qu'elle refuse d'ignorer.

Mais loin de peser sur le récit, ces thèmes sont abordés avec l'énergie débordante dont font preuve Emma et ses proches. Humour, sarcasme, dérision et, comme je le disais plus haut, respect deviennent aussi bien leurs boucliers que leurs armes.
Grâce à eux.elles et surtout à Emma, qui fait fi du quatrième mur, nous apprenons beaucoup, comprenons encore plus, et refermons ce roman de quelques 300 pages le cœur plein d'ondes positives et le sourire aux lèvres.

par (Libraire)
31 mai 2022

Vous adorez les cabanes et avez toujours voulu parcourir le monde ?
Voici votre vœux enfin exaucé !

Car, grâce à cet album aux larges dimensions (digne des éditions Little Urban) et ses illustrations aux allures de cherche-et-trouve, nous plongeons tout droit au cœur de cabanes mirifiques, finalistes d'un concours international !

Commentée par une grue royale pleine d'entrain, chacune reflète cette créativité particulière que seul.e.s les (grand.e.s) enfants possèdent.
Domaines colorés, chaleureux, imaginatifs et parfaitement adaptés à leur environnement... Ce song milles et une idées qui émanent de ces pages. D'ingénieux systèmes y ajoutent même le confort nécessaire pour y perdre la notion du temps ! De quoi nous inspirer pour notre quotidien.

Enfin, histoire de joindre l'utile à l'agréable, nous guide nous présente les arbres extraordinaires devenus, le temps d'un album, hôtes majestueux de palais fabuleux. Ces informations concises, soutenues par des anecdotes propres à chacun, titillent la curiosité et donnent envie d'en savoir plus.

Cet album est une nouvelle preuve (s'il en fallait encore) du talent de Camille Garoche et s'impose comme une véritable perle (de nostalgie pour les adultes, de possibilités pour les autres).

par (Libraire)
9 mai 2022

Aussi mystérieuse que légendaire, la malinche n'en était pas moins humaine, "détail" non négligeable ici redéfinit comme un prologue aux événements majeurs qui la rendront célèbre.

Controversée par l'Histoire, Malinalli apparaît sous la finesse du crayon d'Alicia Jaraba Abellan comme une jeune femme forte, volontaire et intelligente qui fait face aux épreuves les dents serrées et la tête haute.

Ce portrait féministe, hypothétique mais qu'on imagine sans effort proche de la réalité, porte tout un pan de la conquête de l'Amérique du sud. Il nous présente également des cultures ancestrales mises à bas par les conquistadors.

Mais c'est surtout le pouvoir pacificateur de la communication qui est célébré à travers ce personnage. Car, bien que submergée par les événements, ce sont sûrement plus d'un conflit qui ont été désamorcés grâce à La Malinche.

1

Dargaud

13,00
par (Libraire)
9 mai 2022

C'est aux côtés de guerriers farouches et déterminés à accomplir leur devoir que nous découvrons ici les codes sacrés du vikisme !

Ces valeurs, inculquées dès le plus jeune âge, sont ce qui les emmènent dans toujours plus de raids aussi glorieux que ce que vantent les légendes (à quelques rochers près).
C'est le récit d'une de ces fabuleuses expéditions qui nous est narré, le long de gags d'une à six cases.

Comique de répétition, clins d'oeil sur des sujets d'actualité et improvisation hasardeuse ... l'aventure se révèle aussi surprenante que prévue.

D'autant plus qu'avec ces petit.e.s personnages truculent.e.s, aux traits caricaturaux et au naturel franc souvent teinté d'une douce bêtise, on se laisserait presque attendrir si on n'était pas trop occupé.e à rire !

Karine Rennberg

ActuSF

20,90
par (Libraire)
27 avril 2022

Meute nous agrippe tout le long de ses quelques 500 pages. Narrations à la deuxième personne du singulier, temporalité au présent, pragmatisme de rigueur, vocabulaire familier ... Nous incarnons les personnages de ce roman choral dans une lecture brute mais aisée et relativement fluide.

Si Nath, Val et Calame évoluent dans univers où la violence est presque culturelle, ils n'en sont pas moins agréablement normaux, réalistes et humains (si l'on peut dire). Nul place aux êtres fantasmés que l'on trouve habituellement dans les romans lycanthropes. Leurs "failles" sont nombreuses et assumées. Ou sont en passe de l'être.

Dans ce récit concentré sur la naissance d'une meute et ses mécanismes, le rythme s'impose comme lent, quelque fois répétitif, bien que ponctué ici et là de combats et de mystères.
La position d'alpha est revisitée, révélant les responsabilités qu'elle impose, mettant à bas un idéal dominant. Et, en cela, Karine Rennberg a ajouté plus d'une pierre au mythe du loup-garou.

Vivement qu'elle en ajoute d'autres.