Agathe B.

http://leslivresdagathe.over-blog.com/

Passionnée de lecture, d'art et de musique, j'aime partager mes coups de coeur!

Dieu se tait. Le diable murmure

Calmann-Lévy

9 février 2011

La couverture du livre est assez effrayante et donne déjà une idée de ce que l'on pourra trouver en lisant ce roman!!
Une histoire horrible mais un très bon policier (cela va d'ailleurs généralement ensemble)!!
Tout y est : suspens, horreur, angoisse,soupçons entre enquêteurs...
Des crimes odieux, une foule de suspects tous plus malsains les uns que les autres, des gens au passé trouble, et Mila, enquêtrice spécialisée dans les enlèvements, qui elle aussi cache quelquechose...
Bref, on ne sait plus où donner de la tête!!
Même si parfois les résolutions ou avancées sont un peu tirées par les cheveux, l'histoire en général reste plausible et on se retrouve face à une énigme policière digne de "Seven" autant au niveau de l'histoire qu'au niveau du mal aise ressenti par rapport aux meurtres assez effroyables.
La fin est vraiment très surprenante et j'ai été littéralement scotchée!!
La seule chose qui m'a déplue est l'histoire d'amour, vraiment tirée par les cheveux ...
Bref, je ne suis pas fan de policier, mais celui-là je le recommande très vivement!!!

9 février 2011

Ce roman met en scène une famille noble après la Seconde Guerre Mondiale jusqu’à nos jours.
Il débute avec le décès de Jean-André, le patriarche et la suite du récit sera une succession de scènes de vie. Nous suivons les enfants du défunt, André et Marguerite, ainsi que leur famille et proches au cours de leur vie.
Nous nous retrouvons face aux bassesses familiales, les mensonges, l’hypocrisie, les mesquineries, l’importance du statut social, les non-dits pour sauver les apparences…
Derrière ces scènes de vie est illustrée la chute de cette famille aristocrate au fur et à mesure que l’Histoire avance et que la modernité s’impose : l’après Seconde Guerre Mondiale, la guerre d’Indochine, la guerre d’Algérie, mai 68, la place de l’Eglise dans une société qui évolue, la contraception, l’avortement, le chômage, le Sida…
Nous refermons le livre sur un décès, celui du fils du patriarche.
Ainsi la boucle est bouclée, nous avons suivi une génération et leurs efforts pour maintenir leur rang.
J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteur, qui est vraiment remarquable : on croirait lire un roman du XIXème siècle ! Le vocabulaire est pensé et recherché ce qui crée une certaine distance, voulue il me semble, entre le lecteur et les personnages.
J’ai pris beaucoup de plaisir à voir évoluer cette famille, à suivre les enfants, petits-enfants, à voir leur domaine et leur fortune évoluer.
Je conseille ce roman à tout lecteur qui a envie de passer un agréable moment de lecture !
Un petit plus bien utile : l’arbre généalogique en début de récit !!

7,40
9 février 2011

L’histoire des ces filles est oppressante, autant par la chaleur décrite que par l’attente du « cauchemar » annoncé en quatrième de couverture… Et effectivement, je n’ai pas été déçue !!
Nous suivons trois jeunes filles (des pom-poms girls) parties en camps de vacances. Toutes trois ont des caractères bien différents : Kristy, la narratrice, Desiree, sa meilleure amie, nymphomane au caractère bien affirmée, n’ayant peur de rien et sachant tourner toute situation à son avantage, et Kristi « la rousse » qui intègre ce duo un peu par hasard, lors d’une sortie clandestine.
Après avoir « allumé » deux jeunes garçons croisés dans une station service, les trois jeunes filles sont en proie aux doutes… L’impression d’être poursuivies, épiées par ces deux adolescents ne les quittent pas…
Kritsy se posera beaucoup de question par rapport au destin, aux coïncidences, aux hasards qui font que la vie se passe d’une façon plutôt qu’une autre et le thème de la mort y est omniprésent.
Tout le récit est ponctué de flash-back. Kristy se rappellent son enfance, certains épisodes de sa vie d’adolescente, venus à son esprit grâce à une odeur, une couleur, une sensation.
J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman. Il ne peut laisser indifférent… !

9 février 2011

un album à recommander!

Un album à ne pas louper!!

Vous voulez apprendre à vos enfants comment "lisent" les non-voyants? Alors ouvrez ce livre!

Tout y est noir. Sur les pages de gauche, une couleur est décrite en caractères blancs, et en braille.

Et sur la page de droite se trouve une illustration de la couleur (une fraise pour le rouge, gouttes de pluie pour le balnc...).

Mais attention! C'est avec le toucher que l'on "voit" l'illustration, faite en relief sur le papier !

Ce livre est vraiment remarquable et je vous le recommande pour faire comprendre à vos enfants ce que peuvent ressentir les non-voyants! (testé sur des louloutes de 5 ans!)

21,30
8 février 2011

bon roman!!

Voilà vraiment un roman sympathique et distrayant!!

Eva-Lena, professeur maniaque et pointilleuse, dont la vie amoureuse et la vie de famille est un désastre, se retrouve enfermée un vendredi soir dans la salle de reprographie et se retrouve donc confdamnée à y passer le week-end!!

Que faire d'autre à part réfléchir sur soi, sur sa vie, son mari, ses enfants, ses envies...

Eva-Luna prend conscience que derrière la prétention de sa vie où tout est parfait (jardin tondu, maison tenue...), il suffit d'un pauvre accident pour que tout s'effondre (elle se retrouve à faire ses besoins ddans la corbeille à papier, ne peut pas se doucher...).

C'est avec une manière touchante et drôle que l'auteur nous amène à nous poser la question : Si c'était moi? Quel regard aurais-je sur moi et sur ma vie?

Un roman que je recommande pour passer un bon moment!!