Lettres
EAN13
9782743615765
ISBN
978-2-7436-1576-5
Éditeur
Rivages
Date de publication
Collection
Petite bibliothèque
Nombre de pages
400
Dimensions
17 x 11 x 2 cm
Poids
196 g
Langue
français
Code dewey
826.912
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Ce livre est en stock chez 3 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
« "Vos lettres font autant d'effet qu'une visite agréable." Lettre à Ernest Collings, 1913 "Je dis toujours que ma devise c'est : L'art pour moi." Ces mots sont tirés d'une lettre de Lawrence avant la guerre. Pour Lawrence (Eastwood, 1885 - Vence, 1930), la vie était une incessante convalescence ; c'était comme si chaque jour de son existence, il renaissait d'une maladie mortelle. Il voyait plus qu'un être humain ne devrait voir. Peut-être est-ce pourquoi il détestait tant l'humanité. C'est pourquoi, aussi, il l'aimait tant. Car où il regardât, il apercevait plus qu'un être humain ne devrait apercevoir ; et par conséquent, aimait et haïssait davantage. Il se trouvait que Lawrence avait un don extraordinaire pour établir des relations intimes avec presque tous ceux qu'il rencontrait. Mais sa seule relation humaine, profonde et durable, fut celle qu'il eut avec sa femme Frieda. » (Aldous Huxley)
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur David Herbert Lawrence
Plus d'informations sur Henri Fluchère