Edgar Allan Poe, journaliste et critique
EAN13
9782252020425
ISBN
978-2-252-02042-5
Éditeur
Klincksieck
Date de publication
Collection
Études anglo-américaines (1)
Nombre de pages
964
Dimensions
24 x 16 x 5 cm
Poids
1420 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
818.309
Fiches UNIMARC
S'identifier

Edgar Allan Poe, journaliste et critique

De

Klincksieck

Études anglo-américaines

Indisponible
Pigiste ou rdacteur en chef aux ordres d'un propritaire, souvent prisonnier des notables ou des coteries, Edgar Allan Poe ne fut jamais vraiment libre de s'exprimer. Les contraintes qui pesrent sur sa carrire de journaliste explique bien des faiblesses ou des contradictions d'une uvre critique beaucoup plus riche qu'on le croit (855 articles ou comptes rendus sont recenss en appendice).
Mais Poe porte aussi des masques: inventeur du journalisme sensation, polmiste par got autant que par ncessit, il prend part toutes les querelles de son poque et pose dsesprment l'arbitre du got de la jeune Rpublique des Lettres amricaines.
Cette tude de l'homme dans son espace et dans son temps pralablement indispensable toute analyse de la pense de Poe autorise l'examen systmatique de ses gots littraires qui nous rserve quelques surprises: rquisitoire contre le genre gothique et le roman la mode, mise en cause des valeurs fondamentales du romantisme contemporain, l'uvre critique de Poe, inaugure dans les contes parodiques et satiriques du Club de l'In Folio apparat dans sa rigueur et ses exigences vritablement disciplinaires comme le plus lucide des plaidoyers en faveur d'un art concert dans lequel l'amour analytique de la Beaut s'exprime par la matrise des procds de composition.
Dbarasse de ses scories, la potique de Poe, nourrie par un systme mtaphysique qui la lgitime, apparat alors dans sa lumineuse cohrence. Dieu seul est artiste, nous enseigne Eureka, le grand manifeste nglig; en profrant le cosmos harmonique, il a puis jamais la posie. L'Univers, pome de Dieu, systme de forces dessinant une figure dynamique dans une double gomtrie de l'espace et du temps, est le lieu o s'inscrit et se masque la fois toute Beaut.
l'homme ne reste que la nostalgie de sa divinit perdue dont tmoigne l'Imagination, facult rdemptrice qui l'informe du devenir du monde, de sa tendance vers l'unit reconstitue.
Au pote terrestre ne reste que la mlodie mortelle , cho dgrad d'une Posie indicible, humble chant dont le seul but est de raviver le dsir de Beaut autre.
Les thories de Poe sur le didactisme, l'effet, la communication, l'imagination, l'unit, la beaut et le vers posent donc les fondements d'une Potique thologique , tandis que les rgles de composition du conte et du pome dbouchent sur une symbolique de la forme o l'on peut voir les signes avant-coureurs du formalisme moderne.
En effet, mme si Dieu demeure, rfrent transcendant qui lgitime toute activit esthtique, la potique de Poe invente la combinatoire des formes signifiantes et clbre sans relche le triomphe des formes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.