La science des balivernes
EAN13
9782379311918
ISBN
978-2-37931-191-8
Éditeur
HumenSciences
Date de publication
Collection
QUOI DE NEUF EN
Dimensions
22 x 15 x 2 cm
Poids
390 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

La muraille de Chine est la seule construction humaine visible depuis la Lune. Les vaccins causent l'autisme. Nous n'utilisons que 10% de notre cerveau. Les médiums arrivent à voir l'avenir. Il y a plus de naissances les nuits de pleine Lune. Etc. Nous avons tous intérêt à « croire » un maximum de choses vraies, mais nous savons d'expérience qu'il nous arrive de « croire » des choses fausses. Il n'y a pas de relation directe entre le degré de conviction que nous inspire une croyance et sa véracité. Certaines théories scientifiques solides se heurtent au doute, tandis que des légendes folkloriques sont considérées comme vraies. Le problème est qu'il existe une asymétrie : les énoncés vrais, prudents, intelligents, instructifs sont perdants face aux balivernes, sympathiques, excitantes, consolatrices. Le combat est inégal.  Nous avons besoin d‘une science des balivernes comme il existe une science des microbes pathogènes. Thomas C. Durand décortique la structure des balivernes, pour nous faire comprendre leur mode de fonctionnement, comment elles arrivent à exploiter nos inclinaisons naturelles : la généralisation abusive, la preuve par l'anecdote, l'argument d'autorité... Avec de nombreux exemples puisés dans l'actualité la plus récente et des expériences à faire soi-même. Il nous apprend comment revigorer nos défenses critiques, cultiver le goût du questionnement, de l'autocritique, du doute. Sans rejeter complètement nos intuitions.   Nous sommes une espèce extraordinairement sociale. Faire confiance à l'autre fut favorable à la survie de nos ancêtres. Le revers est que nous sommes victimes des tricheurs, menteurs, escrocs ou baratineurs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.