7,90

Par une nuit d'automne, sa maison a brûlé. Il a soixante-dix ans et plus grand-chose à quoi se raccrocher : une vieille caravane, un petit bateau et une seule botte suédoise en caoutchouc. Reclus sur son île, a-t-il encore une raison de vivre ? L'hiver de la Baltique lui en offrira deux : sa fille, porteuse d'un secret, et une belle et énigmatique journaliste qui ranime sa soif d'amour… Henning Mankell (1948-2015), romancier, essayiste engagé, auteur de pièces de théâtre et d'ouvrages pour la jeunesse, partageait son temps entre son pays, la Suède, et le Mozambique. Tous ses romans sont disponibles en Points. « L'ultime roman de Henning Mankell. Mélancolique et vibrant d'amour. » Lire Traduit du suédois par Anna Gibson


7,80

Fredrik Welin vit reclus sur une île de la Baltique. À soixante-six ans, sans femme ni amis, il a pour seule activité une baignade quotidienne dans un trou de glace. L'intrusion d'Harriet, l'amour de jeunesse abandonnée quarante ans plus tôt, brise sa routine. Mourante, elle exige qu'il tienne une promesse : lui montrer un lac forestier. Fredrik ne le sait pas encore, mais sa vie vient de recommencer.Né en 1948 en Suède, Henning Mankell est l'un des maîtres incontestés du roman policier et un romancier internationalement connu. Il partage sa vie entre la Suède et le Mozambique. La Cinquième Femme, Le Guerrier solitaire et Les Morts de la Saint-Jean, notamment, sont disponibles en Points.« Chef-d'œuvre. Vraiment. »L'ExpressTraduit du suédois par Anna Gibson


Sonatine éditions

A sa grande surprise, Madison, 13 ans, morte dans de mystérieuses circonstances, est allée directement en enfer. Lors d’une soirée d’Halloween, elle a néanmoins l’occasion de revenir sur terre. Cette petite parenthèse chez les mortels va être riche en évènements. Madison va en effet essayer de combler quelques blancs de son histoire en enquêtant sur un horrible meurtre, dont elle est peut-être l’auteure, et tenter de savoir pourquoi elle a été damnée. Elle va surtout découvrir une conspiration millénaire, dans laquelle elle joue le rôle principal.
 
Chuck Palahniuk continue ici son épopée dantesque. Après Damnés, il remet en piste Madison, l’ado la plus cynique de la terre et de l’enfer. Une fois encore, il repousse les limites de la provocation et lacère méchamment les obsessions américaines, célébrité et religion en tête. C’est hilarant, sale, ça appuie où ça fait mal, bref, c’est du grand Palahniuk.