Santé / le trésor menacé
15,00

L’espérance de vie a baissé pour la première fois en 2016.
Les hôpitaux tuent, les médicaments tuent, beaucoup plus que la voiture ou le cannabis : tous les ans une ville de la taille d’Angoulême ou Bastia est rayée de la carte.
Les petits hôpitaux sont voués à disparaître d’ici dix à quinze ans.
Les personnes âgées et les personnes handicapées subissent un véritable enfermement.
La désertification s’accentue.
Et, pendant ce temps-là, le « docteur » Google s’apprête à prendre le relai de notre vieille sécurité sociale avec une offre de santé globale.

D’où qu’on l’observe, notre système de santé est en panne. Simples citoyens, patients, professionnels, nous avons tous été témoins, quand ce n’est pas victimes, de ses dysfonctionnements. Plus grave encore, nous avons perdu confiance dans l'un des fondements de la Ve République, dont la médecine publique est une composante essentielle.

Voici le bilan rigoureux et sans concession d’un observateur convaincu que la santé participative est la seule alternative à l’effondrement de notre système de santé.
Antoine Vial, expert et acteur de l’innovation en santé aujourd’hui, propose ainsi que nous concevions ensemble les dispositifs, les aides techniques, les services et les organisations de demain afin d’apporter des réponses concrètes aux enjeux de la collectivité et aux aspirations de chacun.




Trop vite
6,50

Je ne me plains pas, j'explique. Je réfléchis – un petit peu. J'ai vingt-quatre ans, quand je me regarde dans une glace, je vois une fille jeune, mais derrière mon image j'ai l'impression d'être beaucoup plus vieille. Ce que j'ai vécu, je veux le raconter. Dire enfin ma pensée, mon ressenti. Reprendre le contrôle de ma vie. Ces trois dernières années ressemblent à un petit roman d'aventures où on rit, où on pleure, où on aime et n'aime pas. J'ai fait tout ça à fond. Je n'ai plus voulu rencontrer aucun journaliste depuis plus d'un an. Je ne crache pas dans la soupe, j'explique… Pour remercier ceux qui m'ont soutenue en espérant les divertir. Et être moins méprisée par les autres – si possible. Je suis une show girl, une fille marrante, et je vous embrasse fort.


Une colère noire / lettre à mon fils
6,00

"Voilà ce qu'il faut que tu saches: en Amérique, la destruction du corps noir est une tradition, un héritage. Je ne voudrais pas que tu te couches dans un rêve. Je voudrais que tu sois un citoyen de ce monde beau et terrible à la fois, un citoyen conscient. j'ai décidé de ne rien te cacher"

Dans cette lettre adressée à son fils de 15 ans, Ta-Nehisi Coates revient sur la condition de l'homme noir aux Etats-Unis. Une ode à l'humanité, un cri de colère contre ce mal qui gangrène la société américaine depuis des siècles.

"je me suis demandé qui remplirait le vide intellectuel après la mort de James Baldwin. Sans aucun doute, c'est Ta-Nahisi Coates...Une lecture indispensable."
Toni Morrison