Les mondes d'Aldébaran, Les survivants, Anomalies quantiques - épisode 5
13,00

Perdu sur cette planète, le groupe de survivants s'est disséminé en fonction d'événements tragiques ou au gré des sauts temporels imprévisibles. Manon et Alex ont réussi à survivre dans ce contexte hostile sans savoir s'ils pourront retrouver le reste du groupe... ni quand ! Mais l'intervention de la Mantrisse et l'arrivée d'un extra-terrestre, Sven, vont leur permettre de reprendre espoir et d'envisager de fuir une fois pour toute cette planète de tous les dangers. Sven, qui n'est autre que le compagnon de Kim, leur fera alors d'étonnantes révélations.


À cause de la vie

Véronique Ovaldé

Flammarion

21,90

«Elle se dit qu'un de ces quatre un intrépide gentleman viendra la sortir de là. Elle en est encore à croire que quelqu'un va venir se charger de son sauvetage. Que sinon elle restera
cloîtrée éternellement dans ce salon en ruines (Nathalie ne lésine jamais sur rien). Le gentleman en question sera désinvolte, peut-être américain, follement beau, très légèrement arrogant, et tout à fait spirituel. Il s'appellera Tunepouvaispas. Elle sera son élue, sa princesse, son aimée, sa parfaite, sa Bonnie. Le nom de famille de son héros sera Mefaireplusplaisir.
Ça ne sonne pas très anglo-saxon. Mais c'est un détail. Nathalie se situe encore à l'exact mitan entre Boucle d'or et Anaïs Nin.»
Dans ce conte cruel qui revisite l'amour courtois au temps de l'adolescence, l'imaginaire de Véronique Ovaldé fait lui aussi une merveilleuse rencontre, celle de l'univers de Joann Sfar. Ensemble, ils imaginent et mettent en scène une histoire pleine de panache et de malice qu'habitent de drôles et tendres personnages. Une histoire qui leur ressemble, à tous les deux.


Skim

Casterman

16,95

Kim a 16 ans, un surnom pas vraiment flatteur, des parents dépassés et des camarades de classe un peu trop coincées. solitaire, elle se lâche avec une bonne dose de sarcasmes dans son journal intime. États d'âme, amitiés décevantes, soirées ratées, expériences amoureuses... tout passe au crible de sa verve rafraîchissante.
Commentaire acerbe et lucide sur la société contemporaine, Skim est surtout une formidable chronique des l'adolescence, d'un réalisme rigoureux et sans complaisance aucune.


couleurs

Escallon sylvain

Sarbacane

18,50