• Conseillé par (Libraire)
    25 mai 2023

    Avec la parution du troisième tome fin janvier, la trilogie des Poudremages est enfin sortie au grand complet. L’occasion de faire le point sur cette série de fantasy qui fut pour moi un vrai coup de cœur dès le premier volume.

    Le premier tome, je vous en disais déjà beaucoup de bien il y a quelques mois. Après un coup d’État réussi, le maréchal Tamas tentait de mettre de l’ordre dans un pays où couvait la guerre civile pendant que l’envahisseur menaçait aux frontières du pays ; son fils Taniel était envoyé à la poursuite d’une Privilégiée, puissante magicienne ; l’inspecteur Adamat était chargé d’enquêter sur une prophétie prévoyant le retour des Dieux ; Nila, lavandière, parvenait de son côté à sauver le fils de la famille noble pour laquelle elle travaillait. Le tome était bien rythmé, avec une découverte en douceur d’un univers pourtant complexe et extrêmement bien construit, des personnages attachants et une belle montée en puissance à la fin du tome. La question était de savoir si la suite retomberait comme un soufflé, et ce fut loin d’être le cas.
    Sans trop en révéler sur l’intrigue, le second tome, davantage militaire que le premier, dévoilait un peu plus de l’univers construit par l’auteur tout en rebattant les cartes : là où on attendait certains personnages en position de héros, ils se retrouvaient au final chassés par l’ennemi, voire par leur propre camp. D’autres suivaient une évolution parfois plus inattendue – je pense notamment à Nila, très effacée dans le premier tome mais qui laisse apercevoir des possibilités intéressantes à la fin du deuxième. Ce second tome se terminait, comme le précédent, en fanfare, laissant à nouveau la lectrice que je suis en attente impatiente de la suite et fin.
    Et ce troisième tome a su tenir toutes ses promesses. Là encore, impossible de trop en dire dans ce billet qui se veut volontairement sans spoiler. L’intrigue se révèle être un bon équilibre entre rebondissements côté militaire et cheminements plus personnels de certains personnages. La fin est, quant à elle, à l’image de la série : explosive.

    Alors oui, je peux le dire maintenant que la trilogie est publiée entièrement : cette série est excellente. Le worldbuilding en lui-même est déjà très réussi, avec un très bon équilibre des différentes magies et forces qui peuplent l’univers. L’intrigue sait alterner entre grande campagne militaire et intrigues plus secrètes sans pour autant rendre la lecture fastidieuse. Les personnages, loin d’être statiques, portent l’intrigue à bout de bras, évoluent, dévoilent des faiblesses ou des forces qu’on ne leur soupçonnait pas en premier lieu, les rendant particulièrement attachants. J’ai déjà cité Nila qui a probablement la meilleure évolution de la série, mais Ka-Poel, qui accompagne Taniel, se défend également de ce côté. Enfin, la menace omniprésente des divinités qui peuplent le monde ajoutent avec brio à l’ambiance.
    Sans trop de doutes, la Trilogie des Poudremages constitue une référence dans l’univers de la fantasy, et un auteur qu’on suivra avec plaisir si par bonheur, d’autres de ses ouvrages débarquent en VF en librairie !